Les principales sources d’information des nouvelles générations à l'heure du COVID-19

Les principales sources d’information des nouvelles générations à l'heure du COVID-19

Par Justine Parys

La génération Z regroupe aujourd’hui près d’un tiers de la population mondiale[1] et a de plus en plus de pouvoir. Il est donc primordial de bien la comprendre pour l’aborder au mieux. Les jeunes de cette génération sont nés avec la technologie, internet et l’info à portée de clic. Contrairement à la génération précédente (Y), la génération Z façonne ses valeurs à travers, entre autres, les médias et l’information. Les médias sociaux sont un outil d’information, d’interaction et de conversation privilégié pour cette génération qui consomme environ onze heures de contenu par jour et scrolle l’équivalent d’un kilomètre en une seule journée[2]. À l’heure du COVID-19, on comprend plus que jamais l’importance de lui délivrer de l’information et du contenu pertinent aux bons moments et via des canaux et formats adaptés. 

2020, la montée en puissance des podcasts et contenus vidéo

Dans un contexte de consommation rapide et de l’utilisation simultanée de plusieurs plateformes, les contenus vidéo s’avèrent être les canaux d’information privilégiés des nouvelles générations. Le format vidéo se consomme partout et à tout moment, matin, midi, soir, dans les transports, au lit, dans le canapé… Le contenu vidéo est fun, dynamique et attrayant. Et cet aspect fun est un élément essentiel pour cette jeune génération, constamment bombardée d’informations négatives (réchauffement climatique, inégalités persistantes, violences, crise du coronavirus,…). Les jeunes sont à la recherche de contenus qui abordent des sujets sérieux de manière décalée et attractive, comme le font Konbini (média français d’info-divertissement) ou Le Biais Vert (un média 100 % indépendant, retraçant l'actualité par le prisme de l'écologie).

Les journalistes citoyens en quête de plateformes

Avec les technologies mobiles qui ne cessent de se développer, on assiste à un retour des journalistes citoyens. En 2020, les jeunes ont des choses à dire et ont besoin d’espaces pour faire entendre leur voix. La vidéo est donc un format privilégié (il suffit de voir le succès de TikTok auprès de cette génération – 40% des utilisateurs mondiaux ont entre 16 et 24 ans[3]), mais le podcast connaît lui aussi une véritable recrudescence en ce qu’il donne à chacun l’accès à la parole et permet d’exploiter un format mobile de plus en plus prisé et adapté à une société toujours en mouvement. En 2020, les contenus vidéo et les podcasts sont d’ailleurs davantage exploités par les influenceurs et connaissent même un véritable boom ! Les vidéos suscitent plus d’engagement de la part des followers et sont un réel atout pour les ventes. Les vidéos live prennent également de plus en plus d’ampleur et les podcasts deviennent quant à eux, petit à petit, de véritables blogs pour les influenceurs de niche.

Les médias sociaux à l’heure du COVID-19

Les médias sociaux sont par ailleurs un outil d’interaction et de conversation privilégié pour cette jeune génération. Et nous en avons une nouvelle fois la preuve en cette période de « social distancing ».

Les stories et challenges se multiplient sur Instagram, Snapchat voit fleurir bon nombre de nouveaux filtres et les groupes WhatsApp servent plus que jamais à maintenir le contact avec son entourage. En ces temps de confinement, WhatsApp permet également d’organiser la lutte contre le coronavirus : les étudiants créent des groupes pour mieux gérer leur scolarité à distance, les maires italiens utilisent WhatsApp pour échanger des informations et les maisons de repos peuvent connecter les pensionnaires à leurs familles[4]. Le nombre de vidéos TikTok augmente presqu’aussi rapidement que le virus se propage et de plus en plus de youtubeurs, influenceurs et célébrités font leurs débuts sur la plateforme. Ces derniers constatent également une hausse phénoménale du nombre de vues de leurs vidéos en cette période de confinement.

TikTok et l'OMS contre la désinformation

Outil de communication privilégié, les réseaux sociaux sont également une source d’informations pour cette jeune génération. Afin d’éviter la désinformation, d’éduquer et de sensibiliser le jeune public sur la propagation du COVID-19, TikTok a annoncé au journal d’information britannique « The Guardian »[5] prendre des mesures proactives. En effet, grâce à un partenariat avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), TikTok fournit des informations fiables à sa communauté et a créé une page de questions-réponses concernant le virus, les moyens de s’en protéger et les mythes existants autour de la pandémie qui nous touche actuellement. Le journal français « Le Monde »[6] annonçait vendredi 20 mars 2020 sur son site internet que le hashtag #coronavirus avait généré 15,6 milliards de vues sur TikTok, celui de #quarantaine, plus de 10 millions, quant à #confinement, il en accumulait 76,7 millions. Preuve que TikTok connaît un succès phénoménal à travers le monde.

Un formidable outil de partage intergénérationnel

Ces différents réseaux sont autant de moyens que les jeunes de cette génération utilisent pour communiquer et rester connectés les uns aux autres. Souvent critiqués, ces réseaux sociaux nous prouvent aujourd’hui leur utilité et nécessité. Ils sont plus que jamais un moyen de générer du lien, de rire, de garder le moral et deviennent un formidable outil de partage intergénérationnel.

 

[1] LSA Conso, 2019,  https://www.lsa-conso.fr/les-z-un-casse-tete-pour-les-marques-etude,309071

[2] Raphaël Dumont, Général Manager Vice Belgium & PUB, 2019, https://pub.be/fr/vice-raphael-dumont-voit-la-vie-en-jeune/

[3] Digimind, 2019, https://blog.digimind.com/fr/agences/tiktok-chiffres-2019-france-monde 

[4] Presse-citron, 2020, https://www.presse-citron.net/whatsapp-sassocie-a-loms-pour-eradiquer-les-fake-news-concernant-le-covid-19/

[5] The Guardian, 2020, https://www.theguardian.com/world/2020/mar/12/coronavirus-outbreak-tik-tok-memes

[6] Le Monde, 2020, https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/03/20/sur-tiktok-la-musique-et-les-sketches-adoucissent-le-confinement_6033898_4408996.html